logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/01/2008

journal p2-3

EDITORIAL
L'année 2007 fut difficile. Certes, il y a eu de bons moments, de
très bons moments même, comme le vin de l'amitié à l'occasion de
l'anniversaire de Valentin. Le rallye touristique, à la fin duquel les
participants étaient obligés de circuler dans le Moustier pour
reconnaître les clochers dont les photos étaient placées aux fenêtres,
était un grand moment. La fête du Moustier le 5 août était à
nouveau un grand succès, grâce à notre équipe de cuistos, bien rodés
maintenant. Le char du Moustier à la St-Michel dans
Châteauponsac fut également un grand évènement qu'on n'avait plus
vu depuis trente ans ! L'idée venait de Paul et nous avons pu la
réaliser grâce à la collaboration de Thierry et Michel.
D'autre part, plusieurs initiatives n'ont pas pu se réaliser. La balade
avec pique-nique au printemps a dû être annulée à cause du mauvais
temps; de même pour le pique-nique du 14 juillet. Le feu de la St-
Jean n'était pas possible pour des raisons pratiques et de sécurité et
la fête de l'avent n'a pas pu se faire à cause de l'accident de Sylvette.
Plusieurs habitants du Moustier ont été obligés de faire un passage
par l'hôpital : Germaine, Ken, Annie, Fernande, Sylvette et votre
serviteur. Heureusement que les choses s'arrangent pour tous :
Germaine est à nouveau dans sa maison; Ken va mieux mais a
encore quelques problèmes qui devront être arrangés; la santé
d'Annie s'améliore aussi; Fernande reviendra bientôt dans le
Moustier; Sylvette apprend à marcher et moi-même, je suis en
parfaite santé maintenant.
C'est donc dans ce contexte très positif que nous avons commencé
l'année 2008, même avec un feu d'artifice sous le Moustier !! La
rédaction vous présente tous ses meilleurs voeux pour cette nouvelle
année, dont nous espérons qu'elle soit nettement meilleure que
l'année passée. Nous vous le souhaitons à vous tous.
SOUVENIRS D'ENFANCE


L'enfance
Qui peut nous dire quand ça finit
Qui peut nous dire quand ça commence...

L'enfance
Qui nous empêche de la vivre
De la revivre infiniment....

Jacques Brel


SYLVETTE à ECAUSSINNES
Je suis née et ai vécu à Ecaussinnes jusqu’à l’âge de 20 ans. De
ma prime enfance, j’ai gardé le souvenir heureux d’aventures dans
la carrière où travaillait mon grand-père maternel. Mes grandsparents
habitaient une maison ouvrière située dans la carrière de
Thiarmont. A l’étage, la chambre la plus grande , celle de mes
parents était divisée par un rideau rose,derrière lequel se trouvait
mon lit. Jusqu’à l’âge de 10ans, cette maison et surtout la carrière
tout autour ont été pour moi un merveilleux terrain de jeux.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique